Les îles Marshall et les puissances nucléaires

March 30, 2017

 

 

 

 

En mars 2016, la petite République des Îles Marshall déposait une plainte auprès de la Cour Internationale de Justice (CIJ) de La Haye, contre Royaume-Uni, Inde et Pakistan. Le motif : L’archipel accuse en effet les trois nations de n’avoir pas respecté leurs obligations en matière de désarmement nucléaire.

 

Pour l’histoire : Entre 1946 et 1958, l’atoll de Bikini, au nom qui fait rêver, sert de base de pour les tests nucléaires des États-Unis. a population indigène de l'île avait été évacuée et déplacée sur l'atoll de Rongerik. 67 expériences nucléaires dont 23 explosions de bombes A et de bombes H ont été effectuées entre 1946 et 1958, dont celle de Castle Bravo, la plus puissante bombe H américaine. Trois îles seront rayées de la carte durant ces expériences.

À la fin des années 1960 et aux débuts des années 1970, quelques habitants originaires de l’atoll furent renvoyés s'y installer, mais furent à nouveau évacués en raison du fort taux de radioactivité enregistré. En 1998, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a recommandé de ne pas repeupler les îles de l'atoll, les produits locaux et l'eau des nappes étant impropres à la consommation.

En 2010, l'atoll de Bikini est inscrit sur la liste du patrimoine mondial en tant que « symbole de l'entrée dans l'âge nucléaire » de l'Humanité.

 

En octobre 2016, la CIJ s'est déclarée incompétente pour instruire ces plaintes. Les seize juges de cette haute juridiction de l'ONU ont souligné qu'il n'y avait pas « de différend entre les parties », alors que la mission de la CIJ est justement de régler « les différends qui lui sont soumis par les États ».
Mais comme le rapporte Giff Johnson, rédacteur en chef du Marshall Islands Journal, le jugement n'a pas été rendu à l'unanimité : « Les juges étaient divisés quasiment en deux camps. Dans le cas de l'Inde et du Pakistan, c'était neuf juges contre sept. Et dans le cas du Royaume-Uni, c'était huit contre huit, et finalement le président de la cour a fait basculer le vote en défaveur des Îles Marshall. »

 

À savoir également que les îles Marshall serviront bientôt de base de lancement des missiles antimissiles américain !

 

En savoir plus :

 

-> Atoll de Bikini

-> Tony deBrum, Homme politique Marshallais, récipiendaire du Prix Nobel Alternatif, 2015

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Portrait : le Capitaine Cook

May 17, 2018

1/7
Please reload

Posts Récents

October 16, 2018

Please reload

Archives