Résumé de Louis et les esprits de Banie

 

Le matin du premier jour d’août de l’année 1785, à Brest, l’expédition connue comme « l’expédition La Pérouse » leva l’ancre.

 

Sur le port de la ville bretonne, des badauds s’étaient regroupés pour voir partir les deux prestigieux navires. La foule nombreuse saluait, tandis qu’à bord, les ordres de départ avaient déjà été donnés. La Pérouse, sur le pont de la Boussole, contemplait Brest une dernière fois. Les frégates, désormais détachées des quais, hissèrent les voiles et partirent sous les regards admiratifs.

La Boussole et l’Astrolabe s’éloignèrent tranquillement et le calme revint sur les quais. Après quelques minutes, l’horizon, pour les badauds du port comme pour les équipages des navires, reprit sa forme initiale, celle de l’infinie ligne droite.

 

— Est-il parti ? demanda Louis XVI, bien loin de là.

— Oui Sire, les navires ont appareillés ce matin.

— Que les vents leur soient favorables. Espérons avoir bientôt des nouvelles de monsieur de La Pérouse.

 

 

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

© 2015 - Jean-Thierry Tanakas. Créé avec Wix.com